Bernier Irène

irenebernieriaf@gmail.com

450 227-4042, 514 336-2332, 450 582-3243

Technique : Huile
Citation : «Créer, c’est vivre » Irène Bernier

Irène Teasdale Bernier est née à Montréal. Elle travaille à son atelier de la Maison Blanchette dans le Vieux Cap Rouge depuis 1980.

Sa formation, sa carrière
Tout en ayant un talent inné pour le dessin, Irène a grandi dans un milieu familial où régnaient la musique et la peinture, Dès 1963, alors qu’elle poursuit des études en nursing, elle participe à une première exposition de groupe avec certaines de ses collègues. C’est vraiment en 1971 qu’elle commence à peindre de façon plus régulière. Cette année-là, elle étudie la peinture avec Albert Rousseau. Elle s’intéresse à plusieurs techniques comme l’huile, l’aquarelle, la gravure, le batik, l’aquagraphie, la sérigraphie, la sculpture et le vitrail.

Galeries d’art
Galerie Josette Tilmant
400 Principale, St-Sauveur-des-Monts, QC J0R 1R0
450 227-4042

Galerie Symbole Art
2770 rue Salaberry, Montréal, H3M 1L3
514 336-2332

Galerie Vigneault
535 B rue Notre-Dame, Repentigny, QC J6A 2T6
450 582-3243

Démarche artistique
Tout l’œuvre de Irène Bernier dit son attachement au foyer, son amour de la sécurité et de la continuité, son désir de communiquer ses convictions. « Je peins, dit-elle, parce que je sens en moi une force qui me pousse à le faire. C’est là ma façon de communiquer avec les gens et de susciter chez eux des émotions. »

Les sujets préférés de l’artiste sont l’expression de ses convictions : les natures mortes, les poires et les vieilles maisons etc. Elle est profondément intéressée par les beautés particulières du patrimoine québécois. Elle donne aux fruits et aux objets anciens des couleurs sombres et chaudes qui nous parlent de maturation, d’automne et de plénitude. À ce titre, les verts de gris et jaune ocre sont les teintes dominantes de ses œuvres sous le signe de la sérénité, de la convivialité et de la douceur au foyer.

Les toiles d’Irène Bernier offrent une surface rugueuse qui fait penser au pastel ou à la craie. La technique d’huile patinée qu’elle fait évoluer depuis 30 ans donne des atmosphères de calme serein et des allures de vitrail. On y décèle aussi le souci de l’artiste d’illustrer l’évolution, l’âge et l’usure même de ses sujets. Elle dit : « Les vieilles choses ont une âme qui nous révèle des beautés intérieures et des vies antérieures… Créer, c’est vivre. »

Choisir un concours