Inscription à notre infolettre

Paiement de votre cotisation  en ligne

Payer votre cotisation annuelle 2017-2018

Suivez-nous sur

Monique D. Demers


Visitez le site web de l'artiste: http://www.moniquedemers.net/


Pour contacter l'artiste: moniqueddemersvideotron.ca


Date de naissance : 06 janvier 1943
Citation : Le devoir de l’artiste est d’exprimer la beauté

maison: (418) 626-6190
cellulaire: (418) 934-1308

7363 ave des Zèbres
Québec, Québec, Canada
G1G 4T8

Galerie « Îlot de l’île »
2135, Chemin Royal
Saint-Laurent
Île d’Orléans

 

Monique prend contact avec les arts par de cours d’arts plastiques et d’organisation picturale fin des années 60. Dans la décennie suivante, elle s’initie à la céramique et pratique la vannerie et va même en dispenser des cours. Sa participation à des ateliers de modèles vivants avec Denis Jacques, déclenche son goût pour le dessin et la peinture. Dès lors, elle s’inscrit à des cours d’aquarelle avec P.Y. Gagnon, Lisette B. Cantin et prend des sessions intensives avec Olivier Toupin et Ghislain Lefèbvre. Sa facilité d’apprentissage et la qualité de ses oeuvres lui permettent de se distinguer dans des concours organisés par la Société artistique de Charlesbourg et la ville de Charlesbourg.


Au cours des années 90, six premiers prix d’excellence lui sont attribués, elle obtient trois fois le Mérite culturel (1996-1998-1999) de Charlesbourg et gagne une bourse de la ville de Charlesbourg pour le remarquable cheminement de sa carrière. Excellente dans l’art animalier, elle devient «artiste de l’année» du prestigieux concours provincial de Canards Illimités en 2003.


Passionnée et cherchant toujours à s’améliorer, elle prend dans les années 2000 des cours de dessins avec Pierre Lanoie, des cours de peinture à l’huile avec Pierre Laforest et de dessins de modèles vivants avec Denis Jacques et Rose-Marie Landry. Elle participe également à des ateliers saisonniers de sculpture et s’inscrit à des cours de sculpture dispensés par Paul Bogatti. Elle remporte le premier prix au Symposium « Hommage à Georgette Pihay » en 2004. En juin 2009, elle obtient une mention honorable lors de la première exposition de la Société de Pastel de l’est du Canada.


On ne compte pas le nombre d’exposition et de symposium auxquels elle a participé. De plus, elle opère à chaque été depuis 1995 sa galerie d’art-atelier où elle propose au public uniquement ses œuvres. Pour résumer, voilà une artiste multidisciplinaire qui maîtrise avec élégance différents médiums (huile, aquarelle, pastel) et fait des sculptures très intéressantes.


Ses oeuvres se retrouvent au Canada, aux USA., en Allemagne, en France et en Israël.