Inscription à notre infolettre

Paiement de votre cotisation  en ligne

Payer votre cotisation annuelle 2017-2018

Suivez-nous sur

Louise D. Fortin


Visitez le site web de l'artiste:


Pour contacter l'artiste:

Date de naissance : 01 août 1957

Technique : Autre technique

Au début de ma vie un triste événement se produisit : je perdis ma mère. Étant un nourrisson, il me fallait un nouveau foyer. C’est ainsi que j’arrivai chez mes grands-parents maternels  à l’âge de sept mois. Je fus très bien avec eux et cela me permit de vivre deux époques en même temps. Imaginez, leurs naissances remontent au début du siècle dernier…, alors à la maison nous vivions à l’ancienne. J’avais 12 ans quand le poêle à bois fut remplacé par la cuisinière électrique. J’ai encore la nostalgie, quand je repense à cela, de toutes les odeurs de bonne bouffe et du crépitement du feu qui m’endormait à chaque soir.

Nous vivions dans une grande maison au village. Parfois à certaines occasions celle-ci était grouillante de monde. Oncles et tantes, cousins, cousines, que de moments mémorables nous avons vécus ! Mais ce qui marqua aussi mon enfance ce fut les visites du dimanche après midi chez le frère de mon grand-père. Chez  mon Oncle , à la ferme paternelle, là du monde il y en avait ! Imaginez onze enfants, c’est pas peu dire, ça faisait différent de chez nous. C’est là que j’ai vu ce que c’était une vraie famille. Chère tante , comme toute bonne mère, devait faire bien des tâches liées à la survie de tout son monde. Juste pour se nourrir des fruits de la Terre, on doit s’occuper de tellement de choses… On aimait bien manger, il fallait aussi se vêtir et on avait sa fierté et en même temps on devait veiller à ne pas souffrir du froid l’hiver.

Toute cette période de mon existence, c’est cela qui m’inspire aujourd’hui. J’étais entourée de gens simples et vrais qui avaient juste le souci de survivre et qui cultivaient les petits bonheurs, et appréciaient les beaux moments de vie. Vous savez quand on est bien, oui, juste bien,… la priorité c’est de transmettre les gestes de vie et les valeurs qui y sont rattachées…  Oui, c’était un beau temps et il est passé et dépassé.

Aujourd’hui avec mes tableaux je veux juste vous fournir un prétexte pour vous faire revivre certains passages colorés de cette existence. Si cela vous a fait sourire, et cela surtout pour les plus âgés, cela voudra sûrement dire que vous aurez vécu avec moi un beau moment de vie .Et pour les plus jeunes, vous ferez connaissance avec une nouvelle façon de vivre, de ce qui fut un heureux temps car nos ancêtres étaient des gens de qualité… Et qui sait, peut- être, découvrirez-vous en vous des parcelles d’eux léguées en héritage..